Points de vue alternatifs

Analyse et veille des médias internationaux : géopolitique, économie, numérique...


Natixis : La fragilité des pays de l'OCDE et les conséquences de la concentration de la production industrielle

Publié par Kiergaard sur 29 Août 2013, 17:32pm

Catégories : #Réflexions économiques

Dans son Flash Éco quotidien Patrick Artus compile quelques critères pour aboutir à un classement de la fragilité des pays de l'OCDE.

"Comment mesurer le degré de fragilité économique et financière des différents pays ? Nous pensons que la fragilité augmente avec :
- le taux d’endettement du secteur privé ;
- le levier d’endettement des banques ;
- l’incapacité à utiliser les politiques économiques contracycliques ;
- le déficit extérieur et la dette extérieure.
Un pays confronté à une dette privée et des banques élevée, l’impossibilité d’utiliser les politiques contracycliques, une difficulté à accroître son endettement extérieur réagit extrêmement mal aux chocs défavorables : hausse de l’aversion au risque, recul de la croissance mondiale, remontée des taux d’intérêt, crise géopolitique…
Nous comparons de ce point de vue les pays de l’OCDE.
Les pays, avec ces critères, les plus fragiles sont le Royaume-Uni, l’Espagne, la Belgique, le Po
rtugal, l’Irlande, le Japon."

"La crise, depuis 2008, a accéléré deux processus :
• la désindustrialisation globale de la zone euro ;
• la concentration de l’industrie de la zone euro dans un faible nombre de pays.
Quelles sont les conséquences à attendre de ces évolutions ?
• une croissance potentielle ralentie, puisque les gains de productivité et le progrès technique sont surtout réalisés dans l’industrie ;
• une dispersion accrue de la croissance et des niveaux de vie entre les pays de la zone euro ;
• l’incapacité pour les pays où la capacité de production de l’industrie a reculé de connaître une reprise de la demande intérieure si elle fait apparaître un déficit extérieur non finançable, donc la condamnation de ces pays à un chômage élevé (ou à l’
émigration)."

La note sur la fragilité des pays

Une seconde note très utile sur les conséquences (graves) de la concentration de la production industrielle dans quelques pays de la zone euro

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents