Points de vue alternatifs

Analyse et veille des médias internationaux : géopolitique, économie, numérique...


Les taux de délinquance sur les prêts en Espagne n'incitent pas à l'optimisme

Publié par Kiergaard sur 21 Septembre 2013, 09:36am

Catégories : #Actualité économique et financière

  • La taux de délinquance est caractérisé (dans les statistiques) quand un emprunteur fait défaut sur son emprunt pendant une certaine durée.
  • (El Confidential via Mish's ) :
    "Les attentes selon lesquelles le secteur bancaire espagnol a entamé son redressement ont été sérieusement remises en question, mercredi, avec les données des arriérés de juillet. Le taux de délinquance globale a atteint un nouveau record en 12% (et de dépasser nettement 14% si l'on inclut les crédits transférés à la structure de défaisance [bad banks], avec un taux atteignant pour les promoteurs un terrible 31%.

    Mais le plus inquiétant, c'est l'escalade des défauts de paiement de prêts hypothécaires qui ont atteint 5% pour la première fois. Il s'agit d'une accélération très forte, car il y a un an, ce taux était de 3,23%.

    "L'espagnol arrête de manger avant d'arrêter de payer son hypothèque" est un thème bien connu. Eh bien maintenant, ce raisonnement tend vers ​​la preuve.

    Le taux de défaut des constructeurs a atteint 29% pour un montant de € 18,624 milliards.]

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents