Points de vue alternatifs

Analyse et veille des médias internationaux : géopolitique, économie, numérique...


L'industrie de l'armement tient son salon à Londres : enjeux et nouvelle-génération d'armements...

Publié par Kiergaard sur 14 Septembre 2013, 12:38pm

Catégories : #Géopolitique-International, #Sciences-Environnement

  • Le Defence Security and Equipment International (DSEi) exhibition s'est déroulé du 10 au 13 septembre à Londres. Des tas de nouveautés ont été présentées dans tous les champs de l'action militaire à ce "plus grand salon intégré de la défense et de la sécurité" (IRIS).
  • L'objectif de l'article n'est pas réellement de tirer un bilan exhaustif mais de faire une petite revue de certains éléments saillants et de les mettre en perspective avec les enjeux actuels du commerce des armes (et souvent du trafic).
  • "Les enjeux du courtage en armements" sont opportunément rappelés par le portail d'information de l'IRIS, que ce soit au niveau normatif à l'heure actuel mais aussi au niveau des failles que les courtiers peuvent exploiter pour alimenter in fine certaines trafics : " [...] Outre la nature même des opérations de courtage en armements, qui, par leur caractère transnational complexifie manifestement leur contrôle, les faiblesses inhérentes à la législation européenne sont engendrées par deux dynamiques concomitantes. D’une part, l’action commune de 2003 contient à la fois des dispositions obligatoires et des mesures optionnelles. Il existe donc des différences significatives entre les législations nationales qui les rendent plus ou moins permissives. D’autre part, et parce que la circonscription même de l’activité de courtier en armements est laissée à la libre interprétation des Etats, la plupart d’entre eux sont réticents à contrôler également les opérations liées au transfert d’armes. [...]"
    L'article se fait écho d'une étude parue récemment et disponible sur ce site.
  • Je développe un petit peu plus la question des drones nouvelle-génération traité par Russia Today :
    L'article (ci dessous) traite plus spécifiquement de la conférence sur les systèmes aériens sans pilote et donc sur les futures applications militaires et civiles des drones [récemment la NASA a utilisé des drones pour étudier des orages, récemment aussi des drones tuent quasiment quotidiennement des terroristes présumés préservant les soldats mais alimentant le désordre et la haine chez les locaux, ce qui produit au moins autant de chaos qu'une "présence humaine", la lâcheté d'un tel acte est très mal perçue ...]. Alors que la furtivité des drones est mise en avant, les promoteurs du salon soulignent que : "Un des objectifs des innovations technologiques est de rendre la guerre plus sûr et plus sécuritaire". Je n'ai pas grand chose contre cette idée quand on se place du point de vue du "confort" des soldats et de leur protection. En revanche on peut émettre quelques interrogations sur la portée du concept d'une guerre "sûre et sécuritaire" quand elle offre à des acteurs (dont les intentions ne sont pas forcément fiables à moyen-terme, les possibilités qu'offrent ces technologies...).
    In fine, les mentalités dans l'industrie de l'armement devront changer un jour ou l'autre sous peine d'avoir une menace perpétuelle au dessus de la tête, tandis que des armées furtives et hyper-équipées se neutraliseront... Le "secret" entourant les potentialités militaires de ces innovations ne doivent pas éteindre les braises du débat couvant sur leurs potentialités civiles au risque de laisser les clés à ceux qui disposeront de dispositifs infrarouges dans l'obscurité [Oui je sais cette phrase est lourde]
     
  • Ci-dessous une liste de liens permettant de traiter (de manière non exhaustive des points-clés de cet évènement)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents