Points de vue alternatifs

Analyse et veille des médias internationaux : géopolitique, économie, numérique...


Document de travail de la Banque de France : "Une dette procyclique comme stabilisateur automatique"

Publié par Kiergaard sur 5 Septembre 2013, 14:08pm

Catégories : #Réflexions économiques

  • Dans la série, les institutions vous disent qu'elles maîtrisent tout alors que personne n'est d'accord sur les modèles économiques sous-jacents à leurs actions voici l'épisode : "Nous avons montré que, dans notre cadre, l'instrument de politique préférable pour la stabilisation du cycle économique n'est pas la sacro-sainte
    politique contracyclique keynésien mais, au contraire, une politique procycliqu
    e".
  • Voici l'abstract de ce document de travail publié par Dennis Wesselbaum pour la Banque de France : "Cet article montre que la dette publique crée un effet de richesse, jusqu’à présent négligé, qui exerce une incidence notable sur les fluctuations du cycle conjoncturel. Nous présentons un nouveau canal par lequel les gouvernements peuvent influencer les fluctuations cycliques générées par tout type de choc et contribuer à la stabilité macroéconomique. Nous démontrons qu’aux États-Unis, l’endettement évolue de manière procyclique avec la production. Nous élaborons ensuite un modèle de cycle conjoncturel réel à agents non ricardiens et nous utilisons des règles pour décrire la politique budgétaire. Nous établissons que l’endettement procyclique génère des fluctuations moins prononcées que l’endettement contracyclique. De façon saisissante, il en résulte que dans ce cadre, la politique budgétaire keynésienne classique déstabilise le cycle conjoncturel."
  • Je précise que je n'y connais pas grand chose sur ces thématiques, mais que je sais repérer 2 affirmations contradictoires, je laisse l'analyse plus précise à d'autres qui seront sans doute plus intéressés.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents