Points de vue alternatifs

Analyse et veille des médias internationaux : géopolitique, économie, numérique...


Ce que révèle l'espionnage de la présidence mexicaine et brésilienne par les USA

Publié par Kiergaard sur 2 Septembre 2013, 12:03pm

Catégories : #Géopolitique-International

  • On le voit ici clairement, l'espionnage n'a absolument rien à voir avec le terrorisme, avec la protection de la sécurité nationale ou quoi que ce soit. C'est un objectif de portée diplomatique et stratégique dans l'entretien de réseaux. On imagine assez bien des acteurs US anticiper la nomination d'un ministre ou d'un conseiller proche pour tenter des approches tendant à des négociations économiques, la conclusion de contrats etc.
  • Fondamentalement ce qui justifie, à mon sens, l'espionnage dans une telle mesure c'est la combinaison de 2 choses :
    - La mentalité des officiels US qui n'a pas foncièrement changée depuis la chute du mur (Gendarmes du monde etc...)
    - L'avance technologique des USA qui conforte son élite dans cette impression de surpuissance dont il faut à tout prix profiter avant que cela ne change sous peine de voir le pays décliner.
  • On peut évidemment y joindre l'espionnage des représentations diplomatiques.

(Le Monde)
"Les communications de la présidente brésilienne Dilma Rousseff et du président mexicain Enrique Peña Nieto ont été espionnées par les Etats-Unis, a révélé dimanche 1er septembre la télévision Globo du Brésil, documents des services secrets américains à l'appui.

La chaîne de télévision a présenté un fichier révélé par l'informaticien américain Edward Snowden, datant de juin 2012 et intitulé "Infiltration intelligente de données, étude de cas du Brésil et du Mexique".

Dans ce document, l'Agence nationale de sécurité américaine (NSA) cherche notamment à avoir "une meilleure compréhension des méthodes de communication et des interlocuteurs" de Mme Rousseff et de ses collaborateurs grâce à un programme qui permet d'accéder à tous les contenus visités par la présidente brésilienne sur le Net.
[...]
Le programme de la NSA permet de "retrouver une aiguille dans une botte de foin" et d'accéder à tout le réseau des communications de la présidente et de ses adjoints par téléphone, Internet et les réseau
x sociaux.
[...]

C'était "une infiltration simple et efficace qui permettait d'avoir des données indisponibles sous d'autres formes", selon les documents montrés par Globo.

L'espionnage à l'encontre d'Enrique Peña Nieto, qui a pris le pouvoir au Mexique en décembre, a eu lieu pendant qu'il était candidat à l'élection présidentielle. La NSA a également intercepté ses courriers électroniques ainsi que ses messages téléphoniques, notamment ceux où le candidat discutait des noms de ses éventuels futurs ministres."

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents