Points de vue alternatifs

Analyse et veille des médias internationaux : géopolitique, économie, numérique...


47 technologues éminents envoient une lettre au NSA Review Panel pour une meilleure supervision technique des activités de la NSA

Publié par Kiergaard sur 5 Octobre 2013, 15:24pm

Catégories : #Sciences-Environnement, #USA

Une consultation publique a été lancée par le NSA Review Panel (des insiders de l'administration) chargé le mois dernier (par le président Obama) d'étudier les activités de la NSA et de donner des conseils relatifs aux questions suivantes : Comment "à la lumière des progrès de la technologie, les États-Unis peuvent employer leurs capacités techniques de collecte d'une manière qui protège de façon optimale notre sécurité nationale et les progrès de notre politique étrangère, tout en respectant notre attachement à la vie privée et aux libertés civiles, en reconnaissant la nécessité de maintenir la confiance du public , et en réduisant le risque de divulgation non autorisée ?" [Question dont on conviendra qu'on peut la lire dans plusieurs sens de "Comment résoudre les problèmes posés par la vie privée et la confiance nécessaire du public ?" à "Comment empêcher des fuites sur nos activités en maintenant un attachement formel à certaines valeurs ?"]

  • Dans le cadre de cette consultation publique, le Center for Democracy and Technology ainsi que l'Electronic Frontier Foundation ont coordonné la publication d'une lettre de 47 éminents technologues (4 octobre) qui soulignent les éléments suivants :
    1° La nécessité d'une expertise technique approfondie et indépendante dans les travaux du Review Group et, plus généralement, dans les mécanismes de contrôle sur les programmes de surveillance de la NSA
    2° Les efforts de la NSA pour subvertir de nombreuses formes de cryptage en ligne et à implanter des backdoors dans des produits de communication sécurisés, des normes, des logiciels et des matériels minent la sécurité en ligne pour tout le monde.
    Dans une société de l'information de plus en plus globale, les engagements à la vie privée et au respect des libertés civiles doivent nécessairement s'étendre à des personnes non américaines.
  • La lettre fait 11 pages (8 sans les souscripteurs), la traduction demanderait un temps de travail trop long que je n'ai pas actuellement, je publie le "sommaire" traduit.
    - Introduction (Objectif et Démarche)
    - Un apport technologiste indépendant est indispensable (compétence techniques, expertise nécessaire dans un monde interconnecté...)
    - Une compréhension technique est essentielle pour la supervision des programmes de surveillance
    - La protection des sources et des méthodes n'est pas en soi un argument suffisant pour opérer une retenue d'informations techniques face à la supervision (nécessité d'une analyse technique poussée pour justifier la conservation de données secrètes sans se retrancher derrière un argument conceptuel flou (qui n'existe pas encore)).
    - Les efforts de la NSA pour exploiter le cryptage minent la sécurité.
    - Notre attachement à la vie privée et aux libertés civiles requiert la reconnaissance des intérêts des personnes non-américaines dans les environnements en ligne.
    - Conclusio
    n

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents