Points de vue alternatifs

Analyse et veille des médias internationaux : géopolitique, économie, numérique...


Inde : Le mégacontrat SRSAM avec la France va-t-il tomber à l'eau ?

Publié par Kiergaard sur 3 Août 2014, 16:27pm

Catégories : #Géopolitique-International, #Actualité économique et financière

Négocié depuis plusieurs années en parallèle de la vente de 126 avions Rafale, le projet "Maitri" prévoyant le développement en collaboration avec la France d'un nouveau modèle de missile sol-air à courte portée pour les forces armées indiennes traverserait des eaux troubles, rapporte le Times of India.

Le missile "indigène" Akash, fossoyeur de l'accord "Maitri" ?

Le missile "indigène" Akash, fossoyeur de l'accord "Maitri" ?

Début juillet, Laurent Fabius avait manifesté sa préoccupation devant le retard de cet accord critique. Ce dernier, censé accélérer le partenariat entre la France et l'Inde, est en effet dans les "limbes", selon la propre expression du ministre, depuis de nombreuses années

Voici comment Hervé Morin évoquait cet accord en octobre 2010 : "Le projet de co-développement du missile Maitri est évoqué dans la déclaration politique commune de septembre 2008. Il engage la société française MBDA et le DRDO (Defense Research and Development Organisation) indien dans un projet sans équivalent à ce jour, qui fera l’objet d’un transfert de technologies très ambitieux. Le système de défense anti-aérienne développé en Inde qui utilisera ce missile répondra aux besoins de l’armée de l’Air et de la Marine, mais aussi de l’armée de Terre, si celle-ci choisit de rejoindre le programme. Je suis confiant dans l’aboutissement de ce projet, qui illustre parfaitement l’esprit de notre partenariat stratégique, puisqu’il s’agit du développement en commun d’un nouveau système d’armes".

Aujourd'hui, la presse indienne avance une explication qui risque de ne faire aucun joyeux, que ce soit au Quai d'Orsay ou dans l'industrie française de l'armement. La cause de ce délai résiderait dans le développement interne satisfaisant du système de défense anti-aérienne Akash qui couvrirait de manière satisfaisante les besoins de l'armée indienne. L'armée aurait déjà passé commande de 8 de ces batteries, 25 supplémentaires seraient nécessaires d'après les sources citées par le Times of India.

Notons que, de son côté, la vente du Rafale s'annonce, elle, sous de meilleures auspices, mais sait-on jamais.

 

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents