Points de vue alternatifs

Analyse et veille des médias internationaux : géopolitique, économie, numérique...


L'Allemagne souhaite revoir ses règles à l'export concernant les technologies de surveillance

Publié par Kiergaard sur 20 Mai 2014, 10:58am

Catégories : #Numérique

Les entreprises allemandes sont parmi les plus actives sur le marché des technologies de surveillance et des logiciels espions. Le gouvernement allemand a annoncé, par l'intermédiaire de Sigmar Gabriel, ministre de l'économie, vouloir repenser ses règles concernant l'exportation de telles technologies lorsqu'elles peuvent être utilisées à des fins contraires aux libertés par des régimes peu soucieux des droits de leurs citoyens.

 

Source : Süddeutsche Zeitung : "Des outils pour l'état de surveillance"

 

Le gouvernement allemand a longtemps fermé les yeux concernant ces technologies de surveillance. Cependant, de récentes révélations sur les capacités de telles technologies aux mains de régimes autoritaires semblent avoir décidé les autorités à taper (un peu) du poing sur la table. Des technologies allemandes seraient directement impliquées dans diverses affaires ayant conduit à une répression sur certains opposants (au Bahreïn notamment). 

Alors que les industriels soutiennent que ces technologies sont à destination des services de police, on entend un autre son de cloche chez certains responsables. Certaines technologies ont le potentiel pour surveiller "une population entière" et une publicité vise explicitement le contrôle "des opposants politiques". Certaines des entreprises allemandes sont classées comme "Ennemies de l'Internet" par Reporters sans Frontières.

La problématique est celle du double usage, civil et militaire, de ces technologies. Il y avait quelques interdictions générales contre certains pays (Syrie, Iran...), mais pas pour d'autres. Désormais, le ministère de l'économie souhaite intervenir avec plus de force pour contrôler les exportations allemandes vers des pays du Moyen-Orient (notamment). 

Cette intervention est très tardive pour l'auteur de l'article... 

 

Les révélations de Wikileaks avaient permis de lever un peu le voile sur ce vaste marché opaque des technologies de surveillance. Voir l'article de Jean-Marc Manach sur Rue89 (partenaire lors de la révélation des informations)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents