Points de vue alternatifs

Analyse et veille des médias internationaux : géopolitique, économie, numérique...


Israël : 18.3% de la population souffre de précarité alimentaire

Publié par Kiergaard sur 8 Avril 2014, 09:50am

Catégories : #Politique

Israël : 18.3% de la population souffre de précarité alimentaire

Israël ferait-il mieux de s'occuper des besoins primaires de sa population plutôt que de consacrer autant d'argent à sa défense contre des ennemis relativement faibles ? Au vu du contrôleur de l'État, Yossef Shapira, on peut penser que oui. Près de 20% de la population souffre de précarité alimentaire, le chiffre monte à 30% pour les arabes israéliens. Ce sont majoritairement des philanthropes américains ou des ONG qui traitent de ce problème alors que le gouvernement est inefficace pour gérer cela explique le rapport.  

 

Le site i24News rapporte les principaux éléments du rapport

 

 

Pour la première fois, le rapport du contrôleur de l'Etat décrit très clairement l'échec des autorités dans la planification et l'application d'un programme pour assurer une alimentation digne aux centaines de milliers de familles israéliennes vivant dans la précarité. Le contrôleur fait également part de ses doutes quant au programme du gouvernement actuel.

Des retards bureaucratiques incompréhensibles, des budgets n'atteignant pas leur destination et le recours systématique à des philantropes américains pour nourrir des citoyens israéliens, ce sont une partie des principaux reproches formulés dans le cinglant rapport du contrôleur de l'Etat Yossef Shapira publié lundi. Ce dernier fustige l'Etat pour son traitement pour le moins insatisfaisant des centaines de milliers de personnes qui vivent dans le dénuement en Israël au point de ressentir la faim.

Les conclusions du rapport Shapira peuvent se résumer en un mot :"destruction". Elles indiquent l'absence d'une ligne politique et l'incapacité d'appliquer un programme d'ampleur nationale pour venir à bout du fléau que représente la pénurie alimentaire.
[...]
Selon les chiffres de l'Assurance nationale (Bitouah Leoumi), en 2012, 300.000 familles ont indiqué être en état de précarité alimentaire signifiant qu'elles n'avaient pas été en mesure de se nourrir pendant un jour entier ou ayant dû réduire la quantité de nourriture pendant plusieurs mois dans l'année.

Selon le dernier rapport de l'Assurance nationale publié lundi, ce sont cette fois 330.000 familles (près de 900.000 personnes et 18,3% de la population) qui sont actuellement dans cette situation, soit une augmentation de 10% par rapport à 2012.

Le rapport du contrôleur de l'Etat indique que les Arabes israéliens constituent la moitié de la population concernée.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents