Points de vue alternatifs

Analyse et veille des médias internationaux : géopolitique, économie, numérique...


Document du jour : Compte-rendu de la Conférence interparlementaire sur la gouvernance économique de l'UE

Publié par Kiergaard sur 2 Février 2014, 16:34pm

Catégories : #Politique, #Actualité économique et financière

Source : "Compte-rendu de la Conférence interparlementaire sur la gouvernance économique et financière de l'Union européenne, prévue à l'article 13 du traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance (TSCG) (semaine parlementaire du semestre européen) - Communication de MM. Philippe Marini, Jean Arthuis et Richard Yung"

 

Voici une version légèrement éditée de ce compte rendu

Document du jour : Compte-rendu de la Conférence interparlementaire sur la gouvernance économique de l'UE

Ce compte rendu permet de tirer certaines conclusions sur l'état des discussions au niveau européen ainsi que de souligner certaines tendances pour l'avenir : 

- Bilan "décevant" de cette conférence, sur le fond et sur la forme.

- Une certaine "condescendance" entre parlementaires européens et nationaux

- Critique des discours "politiquement communautairement correct" des institutions européennes.

- "S'agit-il d'un simple forum de discussion entre parlementaires ou veut-on en faire une véritable association des parlements nationaux à la gouvernance économique et financière de l'Union européenne ? Cette ambiguïté a conduit notre collègue à souvent se demander ce qu'il faisait là !". Jean Artuis parle d'alibi démocratique.

- La BCE propose une période de 5 ans pour la mise en place du fonds de résolution (contre 10 actuellement)

- 55 milliards pour le fonds de résolutioin bancaire c'est "peu par rapport aux risques encourus mais beaucoup par rapport aux capacités financières de nos économies"

- Jean Artuis : "La sécurisation des dépôts me semble être une idée qui a vécu"

- À lire en parallèle avec l'assertion suivante : "Les normes prudentielles imposent des niveaux de fonds propres pour les banques. Or cela pèse sur le financement de l'économie et, donc, sur les conditions d'un retour à une situation plus satisfaisante pour l'emploi." (la phrase d'Artuis y trouve probablement son fondement).

[...]

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents