Points de vue alternatifs

Analyse et veille des médias internationaux : géopolitique, économie, numérique...


Besoin en capitaux propres des banques européennes : La grande divergence des estimations

Publié par Kiergaard sur 27 Janvier 2014, 06:16am

Catégories : #Actualité économique et financière

Alors que les paramètres des stress tests que la Banque Centrale va bientôt dévoiler sont toujours inconnus (malgré quelques pistes), ce qui est connu c'est l'extraordinaire divergence des études qui tâchent d'estimer les besoins en fonds propres des banques européennes. Bien que les critères de stress retenus soient différents, on peut s'interroger sur le fait que la somme nécessaire varie du simple au décuple !!!

Besoin en capitaux propres des banques européennes : La grande divergence des estimations
  • Une étude de la Royal Bank of Scotland estimait en août les besoins à 3 200 milliards d'euros de réduction de bilan + 47 milliards de fonds propres pour atteindre les critères de Bâle III (source) (La prise en compte de la réduction de bilan empêche une réelle comparaison des besoins en fonds propres avec les deux autres études).
  • Le journal financier belge L'Écho rapporte ce matin un article de l'hebdomadaire allemand Wirtschafts Woche qui évoque les conclusions d'une étude de l'OCDE (je chercherai l'étude bientôt) chiffrant les besoins à 84 milliards d'euros (l'OCDE estime que la BCE arrivera aux mêmes conclusions, hardis alors que les critères ne sont pas encore connus). (source)
  • Selon un modèle économique exigeant, des chercheurs de la Stern School of Business de New York et de l'European Business School of Management ont eux estimé à 767 milliards d'euros les besoins en capitaux propres des banques européennes ! (cela pourrait être corrigé par des augmentations de capital et des réductions importantes de bilan...) (Bloomberg - présentation du modèle)
  • Se basant sur ce qui s'est passé pour les stress-tests en Slovénie, l'ancien gouverneur de la Banque Centrale du pays a estimé que si les mêmes critères étaient mis en place, le montant de la recapitalisation serait de 600 milliards d'euros contre 100 attendus de manière consensuelle. (source) On voit que le choix du modèle à une influence décisive sur les besoins ultérieurs de réduction de bilan, d'injection de capitaux propres nouveaux...

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents