Points de vue alternatifs

Analyse et veille des médias internationaux : géopolitique, économie, numérique...


Profondes divisions en Ukraine sur la situation actuelle (sondage)

Publié par Kiergaard sur 10 Décembre 2013, 21:07pm

Catégories : #Géopolitique-International

Profondes divisions en Ukraine sur la situation actuelle (sondage)

Je ne vois aucune raison de contester la légitimité et la méthode du sondage au vu de la diversité des résultats.

Ria Novosti :
"Moins de la moitié des Ukrainiens interrogés en décembre soutiennent l'association de leur pays à l'Union européenne et plus d'un tiers se prononcent pour l'adhésion à l'Union douanière (Russie, Biélorussie, Kazakhstan), indique un sondage effectuée par l'agence sociologique ukrainienne Research & Branding Group.

"En décembre 2013, 46% des Ukrainiens soutiennent l'intégration du pays à l'Union européenne et 36% à l'Union douanière, un Ukrainien sur cinq ne pouvant arrêter son choix", lit-on dans un communiqué mise en ligne mardi sur le site de l'agence.

Les partisans du rapprochement avec l'UE sont particulièrement nombreux dans l'ouest du pays (81%) et au centre (56%). Ils sont beaucoup moins nombreux dans les régions orientales (18%).

Par contre, l'idée d'adhérer à l'Union douanière est principalement soutenue par les habitants de l'est (61%) et du sud de l'Ukraine (54%). Au centre, cette idée a recueilli 22% des suffrages et dans les régions occidentale du pays 7%.

Le sondage a été effectué du 4 au 9 décembre 2013 auprès de 2.079 personnes adultes résidant dans toutes les régions de l'Ukraine. La marge d
'erreur statistique ne dépasse pas 2,2%."

Voici le texte du sondage en ukrainien et les enseignements (hors ceux cités dans la dépêche précédente).
- 49% des ukrainiens soutiennent le mouvement Euromaidan contre 45% qui désapprouvent

- 39% des ukrainiens pensent que l'accord avec l'UE ne sera pas profitable à l'Ukraine (répartition équitable entre pas du tout et pas profitable) - 30% pense que si (5% très profitable, 25% profitable- 1/3 d'indécis).

- 34% des ukrainiens pensent que la décision de suspendre temporairement les négociations est injustifiée contre 36% qui pensent qu'elle l'est. En revanche, "Près de la moitié des Ukrainiens (48%) croient que le Président avait raison de ne pas signer l'accord d'association avec l'Union européenne à Vilnius, tandis que le point de vue opposé est détenu par 35% de la population". Néanmoins les négociations doivent se poursuivre pour près de 55% des ukrainiens (contre 27%) (Il n'a jamais été question de ne pas les poursuivre)
- 30% des ukrainiens pensent que l'opposition au pouvoir pourra stabiliser la situation contre 37% qui ne le pensent
pas.

Conclusion : Le pays est totalement divisé, l'opposition ne dispose pas d'une confiance massive, il y a une majorité absolue pour la poursuite des négociations, mais une part égale aux mécontents estiment que Ianoukovich a fait les bons choix et une majorité relative d'ukrainiens estiment qu'il ne devait pas signer l'accord d'association à Vilnius. Si les ukrainiens sont plus nombreux à vouloir se rapprocher de l'UE, ils se montrent sceptiques sur les bénéfices pour l'Ukraine.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents