Points de vue alternatifs

Analyse et veille des médias internationaux : géopolitique, économie, numérique...


[Brève] Un point sur l'Ukraine à la veille d'une semaine capitale

Publié par Kiergaard sur 15 Décembre 2013, 01:45am

Catégories : #Géopolitique-International, #Brèves

A.KRAVCHENKO/SIPA

A.KRAVCHENKO/SIPA

Alors qu'un grand rassemblement des opposants au gouvernement ukrainien va manifester demain et à quelques jours d'une rencontre entre Ianoukovitch et Vladimir Poutine il importe de faire un point rapide.

  • Les articles de presse divergent énormément en essayant de prévoir la stratégie du gouvernement ukrainien. Ils ne sont pas aidés par les déclarations contradictoires des officiels ukrainiens :
    - J'évacue rapidement la décision du président ukrainien de suspendre le maire de Kiev et des officiels de la police. Cela a été salué par l'opposition sans pour autant calmer les ardeurs et éteindre les revendications d'un rapprochement avec l'Europe.
    - Le président ukrainien semble s'être déclaré favorable à la conclusion d'un accord d'association avec l'Union Européenne. Néanmoins les déclarations du premier ministre conduisent à penser à un rapprochement préalable avec la Russie. Il mettait dans la balance la nécessité de négocier avec l'UE ultérieurement dans une position plus favorable. Il a mis en question la compatibilité de certaines valeurs de l'UE avec la société ukrainienne dans le cadre d'une manifestation pro-gouvernementale. Ces déclarations étaient sans doute liées au contexte, j'en retiens principalement l'objectif d'être dans une meilleure position vis à vis de l'UE.
    - La rencontre entre Vladimir Poutine et Ianoukovitch n'est pas l'occasion de se mettre d'accord sur la participation de l'Ukraine à l'Union Douanière russe (semble-t-il), mais de se rapprocher économiquement de la Russie dans un contexte délicat financièrement pour l'Ukraine. L'objectif final étant de négocier dans une meilleure posture avec l'UE
  • Si la communication du gouvernement ukrainien est aussi catastrophique que depuis 2 semaines on peut s'attendre à de nouvelles tensions. L'Ukraine doit de part sa position, son histoire et ses relations économiques et politiques tenir compte de la Russie quand elle doit gérer ses difficultés. Mais sous certains angles elle a besoin d'un rapprochement avec l'UE qui est soutenu par une part importante de la population. Cette situation arrive à un paradoxe dont la cause fondamentale m'apparaît comme la tension croissante entre l'UE et la Russie (leurs dirigeants) qui n'arrivent nullement à communiquer et à s'entendre en vue de discussions productives.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents