Points de vue alternatifs

Analyse et veille des médias internationaux : géopolitique, économie, numérique...


Après l'Australie, un nouvel incident dans une mine d'uranium de Rio Tinto en Namibie

Publié par Kiergaard sur 11 Décembre 2013, 17:12pm

Catégories : #Sciences-Environnement

C'est le deuxième incident impliquant une mine d'uranium appartenant au groupe minier anglo-australien Rio Tinto en une semaine.

  • La semaine dernière a été rapporté un incident dans une des mines d'uranium du groupe Rio Tinto dans le Nord de l'Australie. La rupture d'un réservoir a conduit au déversement de plus d'un million de tonnes de boue radioactive (officiellement contenue dans l'enceinte du site minier). Une enquête fédérale est actuellement en cours. Je souligne que : "les propriétaires fonciers traditionnels ont protesté et ont indiqué que les opérations minières étaient entre les mains de 'péquenauds' et que la mine n'en était pas à sa première violation des règles de sécurité.". Cela n'empêche pas, dans le même temps, la compagnie de candidater pour ouvrir une seconde mine proche du site australien.
  • Un incident similaire s'est produit en Namibie, le 3 décembre a reconnu le groupe dans un communiqué : "One of 12 leach tanks in the mine’s processing plant failed at around 18:30 on Tuesday, 3 December 2013, causing a leachate spill which was fully contained onsite and without any impact to the environment." (communiqué standard).
  • A Northern Territory Environment Centre spokeswoman told ABC News that the situation was “very concerning.”

    "Across two continents, within the same week, we have seen the same copy cat failure (…) It is just incredible that these types of incidents are happening on this scale," she was quoted as saying.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents