Points de vue alternatifs

Analyse et veille des médias internationaux : géopolitique, économie, numérique...


Le Front Al-Nosra est désormais la seule branche d'Al-Qaïda en Syrie, affirme al-Zawahiri

Publié par Kiergaard sur 8 Novembre 2013, 22:12pm

Catégories : #Géopolitique-International

Alors que nous rapportions les tensions entre les divers groupes affiliés à Al-Qaïda en Syrie dans notre article analysant la structure du front Al-Nosra, il semblait évident que le commandement d'Al-Qaïda ne souhaitait pas continuer à conserver deux "branches" en Syrie.

  • Nous apprenons aujourd'hui que le leader d'Al-Qaïda Ayman al-Zawahiri a ordonné la dissolution de l'État Islamique en Irak et au Levant et a affirmé que le front Al-Nosra est la seule branche d'Al-Qaïda en Syrie. Ces informations ont été retransmises dans un communiqué audio diffusé sur Al-Jazeera.
  • L'État Islamique en Irak reste opérationnel, le leader d'Al-Qaïda souhaite sans doute remédier aux difficultés dans l'organisation et la chaîne de commandement induites par l'existence de deux factions.
  • Il précise également les motifs qui ont conduit à cette situation :
    "Ayman al-Zawahiri a indiqué que le chef d'Al-Qaïda en Irak, Abou Bakr al-Baghdadi, avait "fait une erreur en établissant l'EIIL sans nous demander la permission ou même nous en avoir informés".

    De son côté, le chef du Front Al-Nosra en Syrie, Abou Mohammed al-Joulani, "a fait une erreur en annonçant son rejet de l'EIIL, sans nous demander la permission ou même nous en avoir informés", a-t-il affirmé." (RTBF)

  • Il a appelé les deux groupes à s'entrainer si besoin tout en précisant le champ de compétence territoriale des deux entités. Il a également condamné certaines exactions commises sur des musulmans en rappelant qu'il fallait référer au commandement général pour certaines des actions.

Il ne faut pas s'imaginer des flux de jihadistes quittant la Syrie, il y aura surement un redéploiement des hommes en fonction des besoins sur le terrain. Cela risque d'accroître l'influence du front al-Nosra en réduisant les tensions éventuelles sur le terrain. On peut le voir également comme une reprise en main du commandement central.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents