Points de vue alternatifs

Analyse et veille des médias internationaux : géopolitique, économie, numérique...


Les renseignements suédois joueraient un rôle actif dans le contrôle des télécommunications transitant par la Baltique

Publié par Kiergaard sur 13 Octobre 2013, 13:18pm

Catégories : #Géopolitique-International

Au titre des ramifications "inattendues" des révélations sur les affaires d'espionnage des télécommunications, un journaliste d'investigation pointe le rôle de l'agence suédoise en charge de l'intelligence des signaux (ou renseignements d'origine électromagnétique) dans la surveillance des signaux transitant par la mer Baltique.

  • C'est le journaliste d'investigation Duncan Campbell qui est derrière certaines de ces révélations (dont il a fait part aux commissions compétentes du Parlement Européen mais également aux médias suédois). Sur la base de certains documents révélés par Edward Snowden il souligne joué par la National Defence Radio Establishment (Försvarets radioanstalt, FRA (en suédois)). Cette agence se définit sur son site comme : "FRA, the National Defence Radio Establishment, is the Swedish national authority for Signals Intelligence. We supply intelligence to the Government, the Government Offices of Sweden and the Swedish Armed Forces and to other concerned authorities."
  • Dès le mois de mai un rapport du "State Inspection for Defense Intelligence Operations" suédois avait émis des critiques sur le traitement des données personnelles par la FRA.
  • Ce traitement s'incrit dans le cadre de ce qu'on appelle la FRA Law , introduite comme une loi anti-terroriste, et qui pose le nouveau cadre juridique applicable à la matière (notamment le contrôle des télécommunications qui passent ses frontières (incluant les câbles sous-marins) et qui a soulevé certaines controverses et protestations... il semblerait que des informations plus détaillées montrent un rôle plus étendu de cette agence qui s'explique pour plusieurs facteurs.
  • Comme le détaillait un universitaire suédois (article TheLocal.se du 9 septembre) , la Suède est remarquablement placée sur un plan géostratégique, sur un axe de télécommunications qui fait transiter les données de l'est vers l'ouest. Il déclarait : "La Suède est assise sur un pipeline rempli d’œufs en or"
  • Au vu de certains documents, il semblerait que cette situation ait été mise à profit par les USA qui ont collaboré avec l'agence suédoise (hors contrôle du gouvernement suédois et en profitant de certaines failles dans la supervision).
  • Le journaliste Campbell déclarait ceci : "A new organization has joined the "Five Eyes" and is seen as the largest cooperating partner to [the UK's] GCHQ outside the English-speaking countries – and that is Sweden," Campbell told the European Parliament committee, referring to the colloquial term used to refer to the US, UK, New Zealand, Australia, and Canada.
    Specifically, he pointed to the Swedish National Defence Radio Establishment (Försvarets radioanstalt, FRA), explaining that the agency helped the US National Security Agency (NSA) and British GCHQ gain access to signals intelligence carried through fibre optic cables at the bottom of the Baltic Sea."
  • Si l'interception des données transitant par ces câbles semble avoir été expérimenté sans un énorme succès jusqu'à ces dernières années c'est, selon certains experts, parce que le flux des données était trop important pour être stockés convenablement. On peut alors émettre l'hypothèse qu'avec le progrès technologique dans les capacités de stockage des données et le traitement automatisé de celles-ci, la NSA (notamment) ait obtenu l'expertise technique nécessaire pour traiter efficacement ces données. Données dont il est documenté que l'interception est aisée (seul le traitement et le stockage posaient problème). Ayant acquis cette compétence elle aurait alors sécurisé son approvisionnement en données par une coopération "secrète" avec des agences de renseignement situées à des endroits stratégiques.
  • On comprendrait alors mieux pourquoi le journaliste affirme que les documents montrent que la Suède subi le même niveau de surveillance de la part des agences de renseignement qu'Israël (qui a accès aux câbles sous-marins de la Méditerranée) "When it comes to the amount of intelligence that Britain and the United States received from other countries globally then Sweden is at the same level as Israel."

Ces déclarations vont permettre de comprendre un peu mieux la manière dont fonctionnent les montages permettant aux agences de renseignement de mettre en place leur surveillance.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents