Points de vue alternatifs

Analyse et veille des médias internationaux : géopolitique, économie, numérique...


Le Brésil et l'Allemagne veulent sécuriser leurs données internes

Publié par Kiergaard sur 14 Octobre 2013, 18:40pm

Catégories : #Géopolitique-International

  • On s'interrogera en effet sur la faisabilité mais l'idée de faire transiter les échanges internes sur des réseaux et serveurs internes est une réponse intéressante et potentiellement génératrice d'innovation et d'emploi.


[En bonus, l'article sur les dernières déclarations de Glenn Greewald et notamment : "L’Europe - et la France en particulier - pourrait bien être sa prochaine cible. « L’espionnage américain sur l’ensemble des Français est vraiment énorme. Mais la NSA espionne aussi le territoire, avec la coopération du gouvernement français. »"]

(Reuters) "Deutsche Telekom, premier opérateur allemand de télécommunications, veut empêcher l'espionnage d'internet par des puissances étrangères en ne faisant transiter les échanges intérieurs que par des serveurs situés en Allemagne.

Le groupe veut s'accorder avec les autres fournisseurs d'accès pour que les données transmises à l'intérieur des frontières allemandes ne puissent pas être consultables à l'étranger, a précisé samedi un porte-parole de Deutsche Telekom.

"Dans une prochaine étape, l'initiative pourrait être étendue à tout l'espace Schengen", a-t-il ajouté."

(Clubic) "Mme Rousseff précise que c'est la société locale Serpro, détenue par le gouvernement et spécialisée dans l'analyse de données qui sera chargée de concevoir l'infrastructure nécessaire. Serpro avait été initialement créée afin de moderniser et d'apporter davantage de flexibilité aux infrastructures de l'administration publique. Selon certains rapports publiés le mois dernier, la NSA a mis en œuvre une vaste campagne d'espionnage ciblant la société brésilienne Petrobas, spécialisée dans la recherche, l'extraction, et le raffinage de pétrole. Plusieurs millions d'emails et journaux d'appels ont ainsi été collectés, tout comme les données personnelles de Mme Rousseff.

Cette prochaine mes
sagerie (sécurisée) devrait ainsi disposer de serveurs hébergées au sein des frontières et chiffrer les échanges extérieurs. Reste à connaitre le fonctionnement exact de cette messagerie puisque les courriers envoyés vers un compte de type gmail.com ou yahoo.com resteront assujettis aux scans de Google et Yahoo!"

(Russia Today) "Furthermore, Brazil’s Minister of Communication Paulo Bernardo said that the new system would most probably be put to the test at the end of the month. SERPRO is also developing an email security system that will be freely available for the Brazilian public.

The initiatives are part of a number of measures being introduced by the Brazilian government to sure up internet security. It comes after security leaks by former CIA employee Edward Snowden revealed that the NSA had been spying on the communications of the Brazilian government."

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents