Points de vue alternatifs

Analyse et veille des médias internationaux : géopolitique, économie, numérique...


La sécurité libyenne sacrifiée au profit des contrats d'affaires des pays européens

Publié par Kiergaard sur 18 Octobre 2013, 13:02pm

Catégories : #Géopolitique-International

Édit : Pendant ce temps, le chef de la police militaire se fait assassiner... (cf lien RFI).

C'est ce qui ressort clairement des déclarations de la rapporteur spécial pour la Libye auprès du Parlement Européen (Ana Gomes) selon des propos rapportés par The Scotsman. Il y a un réel besoin de reprise en main par l'État libyen et ces pressions extérieures heurtent certaines sensibilités ce qui a pu conduire à un certain raidissement dans l'accord des licences ou dans l'engagement de crédits pour payer des prestations (formation de personnel et armes) consécutives à un lobbying intense.

  • “I know there are [commercial] advisers posted by different countries in the Libyan ministries,” the Portuguese socialist said.

    Ms Gomes said Britain, France and Italy had officials in key ministries to compete for “commercial interests.

    She further accused London, Paris and Rome of sacrificing a common security policy in the interests of rival business contracts. “They don’t want a proper common defence and security policy, because they want to go about their own business,” she said.

  • Last year Brussels scrapped a multi-million pound security contract for its Tripoli mission with British firm G4S after the company failed to get a licence from Libya.

    According to The Scotsman, the EU says a new security contractor will begin work in Libya in November, deploying 54 guards, 18 armoured jeeps and a field ambulance.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents