Points de vue alternatifs

Analyse et veille des médias internationaux : géopolitique, économie, numérique...


Arctique : La Russie va investir 63 milliards de dollars dans un plan de développement

Publié par Kiergaard sur 19 Octobre 2013, 11:39am

Catégories : #Géopolitique-International

La fonte des glaces qui facilite l'exploitation des immenses ressources naturelles de la zone arctique suscite les convoitises tout en nécessitant des investissements très lourds. Certains vont jusqu'à comparer l'Arctique au "nouveau Qatar".

  • Le ministre du développement régional russe Igor Slyunyayev a déclaré hier que la Russie allait dépenser 63 milliards de dollars d'ici à 2020 dans un vaste programme stratégique de développement de l'Arctique.
  • Le gouvernement souhaite que plus de la moitié de ces sommes proviennent d'investissements privés et que seul 1/3 incombe au budget de l'État.
  • Les énormes ressources représentent un enjeu majeur, néanmoins l'opinion n'est pas totalement prête à ce qu'un vaste problème touche de manière trop forte à la zone arctique : "Only 17 percent of respondents said the Arctic territories should be divided between states, while 69 percent are convinced that the territories should remain neutral and outside the boundaries of any country. Nearly half of Russians (45 percent) favor the extraction of hydrocarbons and other natural resources in the area, while 42 percent consider it inadmissible."
  • De nombreux conflits juridiques sur les territoires arctiques sont en cours entre le Canada, le Danemark, la Norvège, la Russie et les USA (cf ci-dessous) qui ont conduit à une montée de la présence militaire dans la région (Russia Today relève que la presse canadienne a récemment dévoilé des projets canadiens visant à créer des engins mobiles permettant des opérations furtive dans ces territoires // Il en va de même pour la Russie).
  • Concernant les territoires arctiques en eux-mêmes... C'est le Conseil de l'Arctique qui est une "instance intergouvernementale de haut niveau, qui fonctionne par consensus pour promouvoir les aspects environnementaux, économiques et sociaux du développement durable dans la région de l’Arctique" qui traite des affaires qui y sont relatives. Le Conseil de l’Arctique réunit les huit États de l’Arctique : le Canada, le Danemark, la Finlande, l’Islande, la Norvège, la Fédération de Russie, la Suède et les États-Unis. Des fédérations de peuples autochtones sont représentées en tant qu'observateurs permanents. Récemment c'est la Chine qui a obtenu un statut d'observateur.
  • Pour des éléments un peu plus généraux je renvoie au premier chapitre de cet ouvrage (presque entièrement consultable) et aux liens ci-dessous

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents