Points de vue alternatifs

Analyse et veille des médias internationaux : géopolitique, économie, numérique...


Étude : Trop de temps devant des écrans et un mode de vie sédentaire nuisent au développement des enfants

Publié par Kiergaard sur 25 Septembre 2013, 09:00am

Catégories : #Sciences-Environnement

[Désolé de cette énorme évidence]

  • On notera les points suivants :
    - Comme l'étude a été commenté par le gouvernement de la santé publique on a droit à une grosse campagne de pub sur le communiqué officiel (qui impliquera évidemment de regarder sa télé ou d'aller sur l'ordinateur...). Campagne de sensibilisation qui me fait assez peur personnellement (haha). Le programme "Smart Restart" fourmille de gentils conseils visant à inciter les parents à un contrôle sur les activités des enfants et adolescents (10 minutes d'activité régulièrement, viser les 1heures sur la journée, privilégier la marche etc...).
    - Depuis l'avènement des smartphones je pense qu'on est assez mal barré concernant nos enfants, vu que l'impact négatif serait "directement proportionnel au temps passé devant les écrans" je pense qu'une armée de sociopathes dépressifs est en train de voir le jour sous nos yeux.
    - Blague à part, cela relève du bon sens d'admettre que la multiplication des influences, des modèles, de la consommation d'images de plus en plus rapide est nécessairement perturbant pour une construction stable, cette consommation étant par nature instable.
    - L'Académie des Sciences avait fixé des lignes directrices à ce sujet en France (qui valent ce qu'elles valent, mais qui ne sont évidemment pas respectées dans la pratique (sauf peut être chez les très jeunes enfants).
    - Les gouvernements peuvent faussement se montrer concerné, tant que les parents n'auront pas de temps libre pour, que l'autorité sera rabaissée, que tout incitera à la consommation d'écrans, que les adolescents ne se verront pas offrir de réelles perspectives etc... et bah on les collera devant des écrans.
  • (RTFlash : "

    Selon une étude britannique réalisée à partir de l'analyse des habitudes de 42 000 jeunes Anglais âgés de 8 à 15 ans, les enfants qui passent plus de quatre heures par jour devant des écrans (télévisions, consoles, ordinateur et téléphone portable), ont un risque de stress mais également de dépression sensiblement augmenté.

    Selon cette étude, les enfants consommant le plus d'images video auraient une estime d'eux-mêmes dépréciée et se déclareraient moins heureux que les jeunes passant moins de temps devant les écrans.

    "La consommation excessive d'images est non seulement chronophage mais elle réduit considérablement les activités physiques et sociales qui sont indispensables à une bonne construction psychologique personnelle", souligne le Professeur Kevin Fenton.

    Selon ces travaux, l'impact négatif des images serait directement proportionnel au temps passé devant les écrans et chaque heure supplémentaire de visionnage augmenterait le risque de troubles de la personnalité chez l'enfant.

    L'étude révèle en outre qu'en Grande-Bretagne, 62 % des jeunes de 11 ans, 71 % de ceux de 13 ans et 68 % de ceux de 15 ans regardent la télévision plus de deux heures par jour en moyenne. Autre enseignement : depuis 5 ans, la part de jeunes jouant aux jeux vidéo plus de deux heures par soir chaque semaine est passée de 42 à 55 % chez les garçons et de 14 à 20 % chez les filles."

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents